La chirurgie esthétique pour vaincre mon complexe

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un opération d’augmentation mammaire qui a bien déroulé

Depuis l’âge de 16 Carine rêve de se faire poser des prothèses mammaires pour augmenter le volume de sa poitrine. Aujourd’hui elle a 21 ans et elle enfin sait enfin décider de franchir le cap de l’opération.

Elle va passer de petit 75 A à 70 C pour qu’elle sente bien dans son corps pour mieux affronter les regards des autres mais de mieux vivra sa relation avec Jérémie son petit ami.

Une décision longuement durait que Carine a appris malgré une peur phobie de l’anesthésie générale qu’elle devra subi.

Essayage de sous vêtements

Alors pour se confronter dans son choix, Carine a décidé d’essayer des sous vêtements qui correspondent à sa poitrine actuelle mais comme d’habitude elle déçue du résultat.

Au fur et à mesure des essayages Carine commence à imaginer sa future poitrine et à retrouver le sourie.

Dans on entourage, c’est auprès de sa meilleure amie que Carine trouve son meilleur soutient, elle peut être elle-même et se confier librement.

Hésitations de Carine par rapport à son opération de chirurgie mammaire

Carine à quelques hésitations au sujet de cette augmentation mammaire, elle n’a jamais subi une intervention chirurgicale et elle prouve une peur de l’anesthésie générale.

Le petit ami de Carine, Jérémie a déménagé dans le sud de la France voila quelques mois, elle ne le voit plus couramment et elle veut avoir un avis masculin sur sa future opération des seins, Carine accompagne Stéphanie chez son copain  pour avoir un autre avis sur son opération.

La petite poitrine de Carine est à fur et à mesure du temps est devenue un véritable handicap, elle n’ose pas de la monter à la plage ou à la piscine, et mais dans l’intimité de son couple elle n’arrive pas à parler de son problème.

Une augmentation mammaire au bout d’une semaine

L’augmentation mammaire qu’elle  va subir dans une semaine, a lui permettre de se sentir enfin à l’aise dans toutes les situations.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Une réponse à “La chirurgie esthétique pour vaincre mon complexe”

  1. Si on a peur de quelque chose, c’est que soit c’est totalement nouveau, soit on sait que cette chose présente de grands risques. Dans le cas de Carine, je pense qu’il y a un peu des deux. Mais si le problème est vraiment grave, il importe de voir un psychologue pour la conseiller. En effet, si elle est en couple et que son partenaire ne se plaint pas de sa poitrine, c’est que sa poitrine ne le gêne pas. Je trouve que le problème vient juste d’un complexe d’infériorité à éliminer.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>